Vous êtes ici

Festival de l'imaginaire

Scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain et à leurs formes d’expression les moins connues ou les plus rares

Réalisé avec l’appui de partenaires nationaux et internationaux, le Festival de l’Imaginaire offre une scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain, dans l’envie de partager avec le public l’étonnante richesse des formes d’expression de l'humanité. Une rare occasion de découvrir grands maîtres de la tradition et jeunes artistes dans les domaines de la musique, de la danse et des performances rituelles.

Rencontres et ateliers autour de la programmation permettent de s’adresser à tous les publics. Colloques, tables rondes et conférences interrogent nos repères et élargissent notre vision du monde.

23e Festival de l'Imaginaire : retour en images

 

 

 Consultez, ci-dessous, la programmation et les archives du Festival jusqu'en 2002. 

Les manifestations sont classées par ordre déchronologique.

• Table Ronde
28 mars 2007

4e journée du Patrimoine Culturel Immatériel

> Mise en œuvre de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel : des enjeux spécifiques pour les pays européens.

Pour la quatrième fois, la Commission nationale française pour l'UNESCO collabore avec la Maison des Cultures du Monde pour l'organisation d'une journée du Patrimoine culturel immatériel.


• Espagne
Du 26 au 27 mars 2007

Miguel Angel Berna

> Rasmia, solo pour un danseur et un ensemble de jota

Virtuose de la jota aragonaise, élégant et séducteur dans sa danse solitaire qui se situe à la frontière des danses populaires et de la musique traditionnelle, Miguel Angel Berna trace sa voie avec une danse moderne par essence.


• Espagne
Du 24 au 25 mars 2007

Curro et Carlos Piñana

> Saetas & Cantes mineros

Il semble que le destin réservait à Curro Piñana cette trajectoire particulière à laquelle il ne pouvait échapper : le flamenco.


• Iran
22 mars 2007

Litanies soufies et chants du Nouvel An de la Province de Gilan

La confrérie soufie Naqshbandiya fut fondée à Boukhara au XIVe siècle par Baha al-Dîn Naqshband al-Boukhâri. Elle est aussi appelée la confrérie des maîtres (Khadjegân).


• Azerbaïdjan
20 mars 2007

Aygun Baylar

> la nouvelle voix du mugam

La musique classique qu'on appelle mugam en Azerbaïdjan fait référence au principe du maqâm arabo-persan. Joué avec une extraordinaire économie de moyens puisqu'il nécessite seulement un chanteur/joueur de tambour sur cadre, un joueur de luth à manche long târ et un joueur de vièle à pique kemânche, le mugam comprend aujourd'hui une dizaine de suites principales.


• Iran
18 mars 2007

Musiques de l’Azerbaïdjan iranien

> Âshiq d’Ornumiye (Azerbaïdjan occidental)/Le maqam de Tabriz (Azerbaïdjan oriental)

Sur la route qui relie l'Occident à l'Orient, l'Azerbaïdjan fut longtemps le théâtre des luttes que se livraient les grandes puissances locales : la Perse et l'empire Ottoman.


Pages