Vous êtes ici

• Syrie

HOMMAGE À BAKRI AL-KURDI

> Muhammad Qadri Dalal, l'Ensemble Ornina et Fakhir Sabri Moudallal, Ahmad Baddour, Fouad Maher, chanteurs

13 mars 2004 à 20h30
14 mars 2004 à 17h00
Maison des Cultures du Monde
101 boulevard Raspail - 75006 Paris

Partager

La Maison des Cultures du Monde a demandé au musicien et luthiste alépin Muhammad Qadri Dalal de préparer un concert en hommage à son maître, le musicien et compositeur Bakri al-Kurdi (1910-1979).

J’ai rencontré Bakri al-Kurdi à Alep en 1972. C’était un homme de petite taille, le visage franc, d’une politesse exquise. J’avais entendu dire qu’il était un musicien hors pair. Il m’avait régalé de son trio vocal d’alors, dont il était chef et mentor. Et de m’impressionner par sa science incomparable. Il analysait en détail ce qu’il chantait. Je l’avais encouragé à prolonger ses réflexions par écrit. "Nous attendons un livre de vous. Il s’impose". Quelques jours plus tard Bakri al-Kurdi me recevait à la grande mosquée d’Alep où il officiait en tant que premier muezzin. Il m’a fait monter sur le minaret millénaire qui domine de très haut la ville. Là, j’ai réitéré ma demande. Mais il n’a pas écrit d’ouvrage et depuis, je ne l’ai plus revu. Il est décédé en 1979. En 1996 j’eus la chance de me trouver au Caire pour l’annuel Festival de musique arabe. Parmi les invités, le "sultan du tarab" comme on l’appelle, Sabah Fakhri. Ce dernier avait programmé une chanson en dialecte alépin : Ib‘atlî jawâb wa tamin’nî (Envoie-moi un mot et réconforte-moi). Elle m’avait profondément troublé. Aussi, après le concert, je vins saluer la vedette et m’enquérir de son auteur. C’était Bakri al-Kurdi. Il l’avait composée pour Sabri Moudallal qui à l’époque, l’a créée à la radiodiffusion syrienne. Cette chanson colportait quelque chose de nouveau dont je ne trouvais nul antécédent dans la tradition. Pour une fois la musique soulignait l’expression. Elle ne se contentait pas de s’inféoder au texte qui passait au second plan. La musique dégageait avec force les sentiments et dépassait les schèmes émotionnels imposés par les règles de la modalité. Bakri al-Kurdi dans sa modestie avait réussi à donner un élan nouveau à la musique arabe contemporaine.

Christian Poché

> Tournée
12 mars, Ateliers d'ethnomusicologie, Genève.

> À écouter
Syrie
MUHAMMAD QADRI DALAL, 'ûd, Maqâmat insolites
CD INEDIT W 260105