Vous êtes ici

• Saison culturelle étrangère en France

Islande, de glace et de feu

> Une quinzaine islandaise en France

Du 27 septembre au 10 octobre 2004
À Paris et en région

Partager

Pays de mythes et de récits, l’Islande, petit territoire entre glaces et magma, semble héberger une curieuse population d’amateurs éclairés de culture.

 

Avec 280 000 habitants, dont 100 000 dans la seule ville de Reykjavik, les Islandais détiennent en effet les records du nombre de livres édités, de films et de Prix Nobel par habitant !

 

Avec deux semaines pour découvrir les reliefs, géographiques et artistiques, de ce pays d’Europe très atypique, Islande, de glace et de feu, la plus grande  manifestation culturelle islandaise jamais organisée en France, promet d’être très intense !

 

15 jours pour aller à la rencontre d'une culture unique qui nous vient en ligne directe des vikings et des celtes, 15 jours pour découvrir absolument des artistes décapants au cours de 20 manifestations dans 20 lieux, à Paris et en régions.

 

 

Feuilleter la brochure programme

Télécharger la brochure programme

Télécharger le dossier de presse

Organisée
en France par le Ministère des Affaires Étrangères et le Ministère de la Culture et de la Communication,

en Islande par le Ministère de l’Education, des Sciences et de la Culture et l’Ambassade d’Islande en France.


Mise en œuvre par la Maison des Cultures du Monde


Commissaire général pour la France : M. Chérif Khaznadar
Commissaire général pour l’Islande : M. Sveinn Einarsson

 

En partenariat avec : Café de la danse / Centre Georges Pompidou / colette / Département musical du Musée de l’Armée / Eglise Saint-Sulpice de Paris / Espace Gustave Fayet, Ville de Sérignan / Festival d’Ile de France / Galerie Passage du Désir / Galeries photos de la FNAC (Paris St.-Lazare et Paris Italie 2) / Grande Halle de la Villette / Maison des écrivains / Maison Européenne de la Photographie / Musée de Bretagne - Centre Culturel de Cesson-Sévigné / Palais de la Découverte / Publicis Cinémas - publicisdrugstore / Sénat / Théâtre Duchamp-Villon, Ville de Rouen / Théâtre du Châtelet / Théâtre Mogador / Orchestre de Paris / Ville de la Rochelle.

 

Raison et déraison / sciences et nature
Une grande exposition, programmée au Palais de la Découverte a immergé le public dans les entrailles de la terre. Consacrée à la magie et à la beauté de la nature islandaise, ainsi qu'aux sciences et technologies qui se sont développées en harmonie avec cette nature, cette exposition, par le biais d'une muséographie extrêmement innovatrice, a fait découvrir aux visiteurs les performances atteintes par les scientifiques islandais dans les domaines de la biologie marine, de la génétique, de la filière hydrogène, de la géothermie et bien évidemment de la volcanologie.

 

La création aujourd’hui / musiques et arts plastiques
Reconnus et respectés à l'échelle internationale, les artiste islandais ne cessent d'étonner par leur créativité en perpétuel renouvellement. Le Centre Pompidou, la Villette et le Café de la danse pour les musiques actuelles, la Maison Européenne de la Photographie, les Galeries photo de la FNAC, l'Espace Gustave Fayet à Sérignan, mais aussi colette et le Passage du Désir pour la photo et l'art contemporain, ont accueilli les fleurons de la création contemporaine islandaise. Pour les amateurs de musique contemporaine, les concerts au Théâtre du Châtelet, au Théâtre Mogador, de l'Ensemble Intercontemporain et du Festival d'Ile de France ont également été de grands rendez-vous.

 

Sagas et imaginaire / littérature, théâtre et cinéma
Des rencontres avec les plus grands écrivains islandais, traduits en français, ont été organisées à la Maison des écrivains, à la Maison des Cultures du Monde et à La Rochelle . À cette occasion, la Maison des Cultures du Monde a fait paraître un numéro spécial d'Internationale de l'Imaginaire (Editions Babel/Actes Sud) consacré à la littérature islandaise contemporaine. La Maison des Cultures du Monde a également accueilli Völuspá, pièce de théâtre où se mêlent poésie et mythologies du grand Nord. Enfin, une semaine de cinéma islandais est venue rafraîchir la plus célèbre avenue de Paris avec une vingtaine de films à l’affiche du Publicis Cinémas.