Vous êtes ici

• Séminaire bilingue français/anglais

Mémoire(s), histoire(s) : entre représentation et commémoration, quels enjeux pour les musées ?

> Memories, histories: between representation and commemoration, what are the issues for museums?

Du 3 au 8 juin 2013 inclus
From June 3 to June 8, 2013 inclusive
à Paris, à Nantes, en Picardie
et en Belgique

Partager

 

À l'attention des conservateurs et des professionnels des musées exerçant leur fonction dans les pays membres du Conseil de l’Europe.
Inscriptions closes depuis le 5 avril 2013.

 

For foreign curators and museum professionals working in the member countries of the Council of Europe.
Applications closed since April 5, 2013.

Contexte

Le séminaire européen des conservateurs, inauguré en 2004, est une initiative du Ministère de la culture et de la communication (Secrétariat général, Sous direction des affaires européennes et internationales ; Direction générale des patrimoines, Service des musées de France), dans le cadre de son offre de formation mise en oeuvre par la Maison des Cultures du Monde, en partenariat avec le Ministère des affaires étrangères. Il rassemblera du lundi 3 juin au samedi 8 juin 2013 inclus, à Paris, à Nantes, en Picardie et en Belgique, grâce au soutien des Directions régionales des affaires culturelles concernées, une dizaine/douzaine de conservateurs étrangers et de professionnels de musées exerçant leur fonction dans les pays membres du Conseil de l’Europe. Ils pourront ainsi mettre en commun leurs connaissances, leurs pratiques et leurs projets. Ce séminaire permettra de créer et de développer des réseaux relationnels entre professionnels français et d'autres pays européens.

Thème

Mémoire(s), histoire(s): entre représentation et commémoration, quels enjeux pour les musées ?

 

Les musées sont par excellence le lieu où une communauté d'individus se reconnaît dans des objets élus, qu'ils soient l'expression du beau, en réalité d’un goût, ou d'une histoire, rarement univoque. Les musées sont le sanctuaire de la légitimité, à la fois site de référence et fabrique de celle-ci.

 

Partant de ce constat et s’inscrivant dans une conception de l'institution où le musée remplit pleinement son rôle citoyen, comment croiser les apports distanciés de l'histoire et la prise en compte de phénomènes contemporains où l'importance des témoignages oraux, la nécessaire appropriation par le public des repères de la société dans laquelle ils vivent, l'attente par certaines personnes ou communautés d'une forme de reconnaissance se jouent au musée ? Pour l'institution muséale, l'appropriation, souhaitée et attendue de la part des populations pose la question des limites à définir par rapport aux attentes sociales en termes de commémoration: jusqu'où aller ? Par rapport à la documentation, voire à l'acquisition de fonds, comment accepter un partage d'autorité, reconnaître un droit d'expression, tout en restant au plus près de l'exigence d'objectivité d'un service public ? Jusqu'où et avec quels interlocuteurs conduire la collecte comme la valorisation des fonds et des collections ?

Déroulement : échanges et interactivité

Le séminaire est organisé sous la forme d’une série de visites de sites de musées et de rencontres avec les équipes qui les font vivre, à Paris et dans d'autres régions, ainsi qu'en  Belgique. Ces rencontres prendront en compte plusieurs types de musées, d'historiaux ou de mémoriaux. Une large plage de discussion prévue chaque jour permettra aux participants de revenir sur les questions soulevées par les visites. Des conservateurs français participeront également à ce séminaire afin d'échanger leurs connaissances, leurs pratiques et leurs projets avec leurs homologues étrangers.

 

Une présentation par chacun des participants est attendue, sous la forme d’une courte contribution (20 minutes, à base d’images comme support d’un commentaire et non d’une communication type colloque) reprenant un aspect du thème du stage. Eu égard à la motivation des demandes, la formulation d’un questionnement, de type professionnel et non pas académique, sera déterminant lors de l’examen de sélection des dossiers.

 

Une chronique du séminaire, reprenant l'essentiel des échanges et des évaluations, rendant compte des travaux effectués, sera rédigée et diffusée. Le séminaire se déroulera en français avec une traduction simultanée en anglais.

Conditions de participation

Conditions de participation pour les professionnels français :
- être conservateur du patrimoine ou attaché de conservation
- avoir une bonne connaissance de l’anglais
- être intéressé à titre professionnel par le sujet

 

Conditions de participation pour les professionnels européens :
- être conservateur de musée, responsable d’une collection dans un musée de statut public ou bien responsable d’une collection destinée au public
- être ressortissant de l'un des 47 pays membres du Conseil de l'Europe (hormis la France)
- être francophone ou, à défaut, anglophone avec une bonne compréhension orale du français

 

Les candidats doivent être directement concernés par le thème proposé, avoir déjà conduit des projets en partenariat, et si possible avoir des projets à vocation
internationale.

Context

The European Curators’ Seminar, inaugurated in 2004, is an initiative of the Ministry of Culture and Communication (General Secretariat, Department of European and International Affairs; Directorate General for Heritage, Museums of France Service, Department of European and International Affairs), within the framework of its educational programs implemented by the Maison des Cultures du Monde, in partnership with the Ministry of Foreign and European Affairs. It will bring together from Monday, June 3 to Saturday, June 8, 2013 inclusive, in Paris, the city of Nantes, the Picardie region and Belgium, with the support of the Regional Cultural Affairs Departments involved, a dozen foreign curators and museum professionals working in the member countries of the Council of Europe and the French regions. They can thus pool their knowledge, practices and projects. This seminar will help create and develop networks of contacts between French and European professionals.

 

Topic

Memories, histories: Between representation and commemoration, what are the issues for museums?


Museums are par excellence places where communities of individuals recognize themselves in the objects chosen, whether they are the expression of what is beautiful, in the reality of a taste or a history, rarely unambiguous. Museums are a sanctuary of legitimacy: a site of its references and for its manufacturing.

 

Starting from this observation and working with a conception of the institution in which museums fully fulfill their civic role, how can we compare the distanced contributions of history and take into account contemporary phenomena in which the importance of oral accounts, the necessary appropriation by the public of the references of the society in which they live, and the expectation by certain people or communities of a form of recognition come into play in museums? For museum institutions, appropriation, which is desired and expected by populations, raises the issue of the limits to be defined with regard to the social expectations in terms of commemoration: how far should they go? With regard to documentation, or even the acquisition of collections, how can they accept the sharing of authority, or acknowledge a right of expression, while remaining as close as possible to the requirement of objectivity of a public service? Up to what point and with which contacts should they carry out collecting as an enhancement of funds and collections?

 

Form : exchanges and interactivity

The seminar is being organized in the form of a series of visits to museum sites and with the teams that work in them, in Paris, in different regions and in Belgium. These meetings will cover several types of museums, both historical and memorial. Ample time reserved for discussion every day will give the participants an opportunity to further explore the issues raised during the visits. French curators will also take part in this seminar in order to allow for exchanges of knowledge, practices and projects with their foreign counterparts.

 

A presentation by each of the participants is expected, in the form of a short contribution (20 minutes, based on images as a support for comments and not a conference-type lecture) covering one aspect of the topic of the seminar. In view of the motivation of the applications, the formulation of the questioning, of professional rather that academic form, will be deciding for the selection of the applications. A report of the seminar, summarizing the main exchanges and evaluations and covering the work carried out, will be drafted and distributed. The seminar will be in French with simultaneous translation into English.

 

Application requirements

For French professionals:
- Be a heritage curator or conservation agent
- Have a good knowledge of English
- Be interested in the subject for professional reasons

 

For European professionals:
- Be a museum curator, manager of a collection in a public sector museum or the manager of a collection intended for the public
- Be a citizen of one of the 47 member countries of the Council of Europe (not including France)
- Be a French speaker or, failing that, an English speaker with good oral comprehension of French

 

Applicants must be directly involved in the proposed topic, have already carried out projects through partnerships, and have been involved in projects with an international dimension if possible.