Vous êtes ici

• Soudan

MUSIQUES DE NUBIE

5 et 6 mars 2004 à 20h30
Institut du Monde Arabe
1 rue des Fossés St-Bernard
75005 Paris

Partager

La Nubie, que les Pharaons dénommaient pays de Koush, est un vaste territoire partagé entre le sud de l'Egypte et le nord du Soudan. Cette terre, formée essentiellement d’un désert aride est traversée par le Nil qui lui donne son existence et sa signification.

D'après les nombreuses fouilles archéologiques les Nubiens seraient les descendants directs des populations qui ont pris part dans le développement de l’Egypte pharaonique.

Tributaires du Nil, les Nubiens se consacrent à l’agriculture. Ici, le système d’arrosage porte le nom d’eskalee ou saqiya en arabe. Il s’agit d’une noria actionnée par un bovin qui effectue des tours à l’infini dont le rythme lancinant a inspiré de nombreux musiciens. Il en va de même pour les chants entonnés par le paysan qui surveille la bête, appelés eux aussi eskalee.

La musique nubienne est pentatonique, elle joue en faveur d’une séparation stylistique entre le nord et le sud. Deux points sont à retenir : la lyre est l'instrument prépondérant en Nubie, et la musique se singularise par une douceur et un sens dynamique extrêmement mesuré qui créent un univers bien éloigné du déferlement rythmique que l’on trouve en Egypte ou plus au sud dans l’Afrique noire. D’ailleurs le tempo de la musique nubienne frise une sorte de majesté et s’écoule ainsi au fil du temps, sans se presser. Cette musique frappe aussi par sa simplicité et sa nostalgie. Essentiellement chantée, elle appelle la participation de ses auditeurs. Ceux-ci s’y joignent donc spontanément et reprennent la mélodie tout en rythmant le discours musical par la frappe des mains ou simplement par la claque du pied sur le sol.

Mais à côté de cela, il existe dans cette région soudanaise des manifestations chantées où prend part la communauté. Elles ont pour caractéristique de mettre en présence les deux sexes qui interprètent des chants responsoriels. Ainsi, le groupe invité par l'Institut du Monde Arabe est composé d'hommes et de femmes. Comme on pourra le constater, le chant a subi une certaine influence du milieu urbain et renvoie l’image d’une Nubie musicale qui transite désormais par la capitale Khartoum, ce qui la dote, forcément, d’une patine autre et nouvelle, bien que l’on se situe toujours dans le cadre de la tradition.

Christian Poché

> À écouter
Chants de Nubie
Un CD Musicales/IMA 321043