Vous êtes ici

• Inde

PANDIT KAMALESH MAITRA

> Le grand maître du Tabla Tarang

25 mars 2004 à 20h30
Maison des Cultures du Monde
101 boulevard Raspail - 75006 Paris

Partager

Selon la tradition hindoustanie, le tabla fut conçu par Amir Khusrau, célèbre musicien et poète soufi des XIIIe-XIVe siècles. Pour y parvenir, il aurait partagé en deux le pakhavaj, tambour à deux peaux qui accompagne aujourd'hui encore le chant dhrupad. Le tabla se compose donc de deux tambours, ou plus exactement d'un tambour accordé : le dayan et d'une timbale : le bayan.

Le tabla tarang est un ensemble de dix à seize dayan accordés note à note. Le mot tarang, “vagues”, évoque de manière imagée le son caractéristique de cet instrument, à la fois mélodique et rythmique, entre les mains d'un artiste accompli. On doit la création du tabla tarang à Uday Shankar (le frère de Ravi). Ce musicien de Madras fut également le fondateur de l'Uday Shankar Ballet et c'est là que Kamalesh Maitra, engagé en 1950 comme joueur de tabla, apprit le tabla tarang avant de devenir directeur musical de la compagnie pendant plus d'un quart de siècle.

Compositeur, improvisateur et pédagogue, Kamalesh Maitra est aussi un humaniste lettré ouvert aux autres cultures et féru d'expériences nouvelles. Formé à l'école hindoustanie (Calcutta, Bénarès, Lucknow), il tira profit de son long séjour à Madras pour se pénétrer également de la tradition classique de l'Inde du sud (musique carnatique) dont il interprète les raga avec autant de bonheur que ceux du nord. Installé à Berlin depuis 1977, il poursuit sa carrière de soliste, de compositeur et d'enseignant, et collabore régulièrement à des créations de musique contemporaine.

Un concert de Kamalesh Maitra est tout autant un plaisir des yeux que de l'oreille. Au milieu de ses tambours disposés en arc de cercle, l'artiste se livre à une sorte de danse assise, pleine de délicatesse et d'élégance.

Totalement improvisées, les notes du tabla tarang s'égrènent, comme autant de gouttes d'eau. D'abord hésitant, le dessin mélodique s'affirme peu à peu, pour enfin se transformer en vagues sonores dans les moments de virtuosité.

Pierre Bois

> À écouter
Tabla Tarang - Melody on Drums, Kamalesh Maitra, Smithsonian Folkways Recordings, 1996.
Kamalesh Maitra - Ragatala Ensemble, Kamalesh Productions, 2000.