Vous êtes ici

• Playlist

Prenez soin de vous #2

> Chants de conjuration, d'apaisement et de fortification

Partager

 

La Maison des Cultures du Monde propose une sélection de chants de conjuration, d'apaisement et de fortification, du Kazakhstan, de Madagascar, du Maroc, d'Ouganda, de Corée et des États-Unis, issus de sa collection INÉDIT.

 

Références

1. Imanzhusuptyn ëni, « La chanson d’Imanzhusup », Smagul Umbetbaev, chant et viole kobyz pour éloigner la maladie et la mort

Considéré aujourd’hui comme le plus grand kobyziste kazakh, Smagul Umbetbaev est également un luthier renommé.

La viole kobyz était l’apanage des chamanes. Sa musique éloigne les mauvais esprits, la maladie et la mort. Lors du rituel chamanique, il permet au baksy d’ouvrir une porte vers le monde des ancêtres ; celle-ci est matérialisée par un miroir placé à l’intérieur de la caisse de résonance.

Ce chant est un hymne à la liberté.

 

Extrait du disque Inédit 260115 Kazakhstan. Le Kobyz. L'ancienne viole des chamanes

©2004 Maison des Cultures du Monde

 

2. Antsa : « Diso va manao an'io ? » par Mahia et Nety (Sakalava Vezo)

Chant issu du répertoire de cérémonie d’exorcisme bilo issu du disque consacré aux traditions musicales des Sakalava du Menabe qui fut l'un des plus grands royaumes de Madagascar. Le disque est également un hommage à la grande musicienne Mama Sana.

Ce chant fut enregistré le 4 août 1995 à Morondava par Victor Randrianary (enregistrements de terrain et notice) auprès de Mahia et Nety (Sakalava Vezo).

 

Extrait du disque Inédit 260093 Madagascar. Musique des Sakalava Menabe. Hommage à Mama Sana

©2000 Maison des Cultures du Monde

 

3. Lehna, « La quiétude », Ahmad Amentag chante Haj Belaïd

Ensemble masculin des Rwâyes : avec Muhammad Bunsir, rebâb, Ahmad Amentag, rebâb, Aarab Atigui, rebâb, Abdallah Lûliadi, rebâb, Lahsen Bakha, lutâr, Husayn Ashtûk, lutâr, Buslam Ashtûk, lutâr, Jamma AI-Amrani, lutâr, taswîsît Salem Umast, nâqûs.

 

Extrait du disque Inédit 260023 Maroc. Anthologie des rwâyes. Chants et musiques berbères du Sous

©1991 Ministère de la Culture du Royaume du Maroc et Maison des Cultures du Monde

 

4. Pyem oo, « Le temps du courage est arrivé » par l'ensemble Watmon Amone, musique des Acholi

Mathew Watmon Amone, nanga et chant solo / Constantin Odida, nanga et chant / Alex Nyenko, awal

L’Acholi est situé au nord de l’Ouganda. Formé en 1992, le groupe de musique acholi de Watmon Amone est l'un des plus réputés du pays.

La cithare nanga est une petite cithare à sept cordes. Les pièces sont interprétées par un chanteur soliste qui joue en même temps du nanga, accompagné par un autre cithariste et par un percussionniste qui frappe une pulsation rapide sur une demi-calebasse awal.

 

Extrait du disque Inédit 260130 Ouganda. Musique des Acholi. Chants de sagesse et d’exode

©2007 Maison des Cultures du Monde. 

 

5. Jindo sinawi, Eotmori par le Sinawi Ensemble, partie du ssitgimgut, une cérémonie de purification, de consolation de l’âme d’un défunt et de protection des vivants

The Sinawi Ensemble : Kim Hae-sook, gayageum Lee Jae-hwa, geomungoKim Young-gil, ajaengAhn Sung-woo, daegeumYu Kyung-hwa, percussions

Le sinawi est à l’origine une musique improvisée par un petit ensemble instrumental accompagnant les danses et les chants des chamanes lors des rituels. Beaucoup de rituels chamaniques ayant disparu, le sinawi est devenu une musique de concert jouée en solo ou par un petit ensemble et son contenu musical s’est transformé.

Le rituel ssitgimgut de Jindo, île située au sud-ouest de la péninsule coréenne, est reconnaissable à ses mélodies mélancoliques. L'extrait présente une sous-partie de la pièce.

 

Extrait du disque Inédit 260153 Corée. L'art du sinawi. Un héritage chamanique | Ensemble The Sinawi

© 2015 Maison des Cultures du Monde / Just Music & Publishing.

Publication réalisée dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016 avec le soutien particulier du Arts Council Korea

 

6. Plenty of time, « Tout le temps devant moi » par John Burrus, Cowboy Songs & Country Hymns

Les chansons qu'interprète John Burrus évoquent une époque révolue ainsi que la sensibilité et l'état d'esprit du cowboy : les dangers du travail avec le bétail, le rêve impossible d'une certaine stabilité mais aussi la conscience de la précarité de cette vie en plein air.

 

Extrait du disque Inédit 260079. Texas, USA. John Burrus. Cowboy songs & Country hymns

© 2003 Maison des Cultures du Monde / Documentary Arts, Inc.

⚠️ COVID-19 : Suite aux mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus Covid-19, les ventes de CD du label Inédit en version physique sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Vous pouvez vous les procurer en version digitale. Rendez-vous ici.