Vous êtes ici

• Indonésie

LE WAYANG GOLEK DU PAYS SUNDA

> Dadan Sunandar Sunarya et la compagnie Putra Giri Harja 3

27 septembre à 14h30
28 septembre à 20h30
29 septembre à 20h30
30 septembre à 20h30
dimanche 1er octobre à 17h
Lyon, Musée des Confluences
Aubervilliers, Foyer du théâtre équestre Zingaro

Partager

Le wayang golek du pays Sunda

Java Ouest, Indonésie

 

Dadan Sunandar Sunarya – marionnettiste dalang : manipulation, narration, chant

Mamah Hayati – chanteuse sinden

Ayah Widy Rosida Sunarya – chanteur alok, gongs rincik

Rudi Yantika – assistant dalang

Iki Boleng – tambours kendang

Guna Ginanjar – xylophone gambang

Yudi Sukenda – vièle rebab

Adi Candra – métallophone saron

Kresna Tria Rawanda – métallophone saron

Dinar Mustika – gongs jengglong

Ayi Rahmat – gongs bonang

Acep Ridwan – grands gongs

Diky Jatnika – métallophone panerus

 

Le wayang golek sundanais est un théâtre de marionnettes très populaire, pratiqué à l’ouest de l’île de Java, en Indonésie. Un unique marionnettiste, le dalang, manipule des marionnettes de bois, et est accompagné d’un instrument collectif en bronze, le gamelan, qui implique une quinzaine de musiciens. « Wayang » renvoie à la fois à la marionnette, à la représentation et à l’évènement social au sein duquel celle-ci a lieu. 

Ces spectacles festifs s’inscrivent dans le cadre de cérémonies familiales ou d’événements de grande envergure, comme des fêtes de villes ou de villages. Tenu en plein air, le wayang golek dure toute la nuit, et fait converger de multiples activités. Ainsi, la performance dépasse toujours le simple divertissement : le public vient y chercher des enseignements religieux et culturels, des informations politiques ou économiques, mais aussi le partage d’un moment de vie extra-ordinaire, loin des préoccupations quotidiennes.

 Assister à une performance stimule d’emblée tous les sens. Si l’on peut voir les marionnettes se mouvoir de façon singulière, danser et combattre, on ne peut se passer d’écouter en même temps les sons, les mélodies et les fracas du gamelan et des voix du dalang et des chanteuses. Et comment ignorer l’odeur des cigarettes au clou de girofle, le fumet des brochettes de chèvre, ou celui des cacahuètes cuites à la vapeur, qui émanent du marché entourant la scène alors que la nuit est de plus en plus fraîche ? Et puis une performance de wayang est une occasion de se retrouver, de discuter, rire, séduire, parier, vendre, acheter… et de questionner et solliciter les musiciens sur scène. Pendant ce temps, sur le castelet en troncs de bananiers, se jouent des intrigues, des batailles, des duels… Amour, trahisons, quêtes, illusions, magie, humour dans des royaumes lointains, peuplés de rois et de reines bons ou terribles, de princes valeureux et de jolies princesses, de dieux passionnés, de géants cruels, de serviteurs inspirés et de créatures fantastiques…

Expérience esthétique et sociale totale, le wayang golek s’impose moins comme un spectacle à regarder que comme une forme particulière de vie partagée, un extraordinaire moment festif auquel nous convie la troupe Putra Giri Harja 3.

Le dalang Dadan Sunandar Sunarya, né en 1975, a appris les techniques des marionnettes de son père, Asep Sunandar Sunarya, et de son grand-père, Abah Sunarya, tous deux marionnettistes renommés. Il nous présentera une histoire différente à chaque représentation. Sa troupe, Putra Giri Harja 3, est réputée pour son dynamisme créatif dans le renouvellement de la performance de wayang golek, tout en en conservant les aspects classiques.

Le wayang golek est l’une des formes reconnues dans le « Wayang indonésien », inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanitédepuis 2008.

 

 

 

Sarah Anaïs Andrieu

 

Dans le cadre du 21ème Festival de l'Imaginaire
www.festivaldelimaginaire.com

 

 

En partenariat avec l'Ambassade d'Indonésie en France

 

 

> En savoir plus et réserver